Les débats citoyens à Saint-Paul

Tout d’abord, les débats citoyens sont une démarche éducative organisée dans de nombreux lycées partout en France à laquelle nous avons eu l’opportunité de participer. Ils se sont déroulés le vendredi 16 mars 2018 de 9 heures à 17 heures au lycée Saint-Paul (St-Étienne-42). Ce projet centré sur une table ronde s’est organisé autour du thème Tolérance et intolérance. Ainsi, pendant cette journée, nous avons réfléchi et débattu à propos de la République, de la société et enfin de l’État face aux différences culturelles.

Les débats ont été organisés par 3 classes : 2 classes de première et une de Terminale, ils ont accueilli 4 intervenants : Mme Catherine Volpilhac-Auger, professeure de littérature à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et présidente de la société Montesquieu ; Mme Radia Bakkouch, présidente de l’association Coexister ; M. Yohan Dubigeon, enseignant au Conservatoire Nationale des Arts et des Métiers et anciennement directeur de l’association de réinsertion “Extra-Muros” ; puis Mme Odile Proust, directrice du Centre d’Information sur les Droits des  Femmes et des Familles de la Loire.

Martin, 1èreS

Publicités

La matinée des débats

La journée des débats citoyens s‘est organisée en deux parties ; elle a en effet débuté par des rencontres entre les élèves du projet qui ont assisté à de nombreuses activités réalisées par une partie d’entre eux. Après une courte introduction à la journée d’étude, les élèves ont été dirigés vers les ateliers de 30 minutes animés par ces derniers qui ont eu l’occasion d’exposer et d’échanger autour de leur production.

Ce premier temps de la journée a permis à certains élèves de rencontrer, d’échanger et d’interviewer les professeurs encadrant le projet ainsi que les intervenants.

Martin, 1èreS

Des productions variées

De fait, les ateliers proposés étaient variés et ont permis d’introduire le sujet en conduisant les élèves à la réflexion :

  • Le micro-trottoir « Essayer Voltaire » a été la première production visionnée. Cette enquête composée exclusivement de témoignage est partie du « concret », de l’opinion et du ressenti des individus pour montrer l’impact du Traité sur la Tolérance de Voltaire dans la société actuelle. Elle s’est orientée vers trois axes : la tolérance, la liberté d’expression, et l’histoire
  • La pièce de théâtre sur Voltaire, entièrement écrite par un groupe de Première, a retracé le procès de Jean Calas, un commerçant protestant de Toulouse, lors de l’affaire Calas. Les différents témoins se sont exprimés tour à tour, en prenant la défense ou bien en accusant directement Jean Calas de la mort de son fils devenu catholique.
  • Ensuite, l’exposition d’Art plastique sur le thème de « la censure et l’autocensure » regroupa des productions très diverses : sculptures, œuvres audio-visuelles, peintures, dessins… Ce sujet leur a permis de réaliser des œuvres engagées et critiques, en amenant ainsi le dialogue et le débat autour de questions importantes.
  • La vidéo « Regards », production qui entremêla un poème de Théophile Gautier avec un morceau de piano et des prises d’une centaine de regards d’élèves, a été très appréciée du public. Elle nous permit de percevoir autrement la vision des autres. Créée par des élèves de Premières Littéraire, elle traita le sujet de la tolérance avec originalité.

Martin, 1èreS

La table ronde

Ensuite, la deuxième partie de la journée était la table ronde, animée par des élèves. La réflexion s’est organisée autour de trois axes :

  • La première partie était la tolérance de Voltaire à l’épreuve de notre sensibilité et de notre temps,
  • La seconde, la laïcité aujourd’hui, la République et le multiculturalisme,
  • Et enfin la troisième, la thématique des libertés individuelles et de l’Etat démocratique, ainsi que l’Etat et le contrôle des opinions et leurs expressions.

Les intervenants ont pu échanger des idées, débattre, et avaient pour tous les axes des points de vue et des réponses complémentaires.

Pour finir, le débat a été clôturé par un slam avec pour thème la liberté, réalisée par deux élèves de Première Littéraire. Il s’agit d’une poésie scandée librement et rythmée.

Martin, 1èreS

Le bilan de la journée

Pour conclure, les Débats Citoyens ont été une réussite, nous avons constaté un réel investissement de la part de tous les élèves, notamment dans les productions, mais également lors des échanges et dans toute l’organisation des débats.

Ainsi, les débats ont suscité un réel intérêt du public et les intervenants ont pris plaisir à débattre sur ces thèmes.

Martin, 1èreS

Mise en place du débat – 6/11 au 27/11

Plusieurs élèves (classes et options confondues) se sont réunis certains lundis matins dès huit heures pendant une heure afin de structurer et d’organiser un blog ainsi que les différents articles abordant des sujets divers et variés.

Les élèves sont répartis en groupe de deux ou trois, chaque groupe ayant une tâche à effectuer. Lou-Anne et Rayan se sont occupés de présenter les classes et l’option art. Julien et Martin ont rédigé une synthèse sur la conférence à laquelle quatre élèves d’un autre groupe ont assisté. Théo, Grégoire et Florian ont mit en place l’introduction pour le site de Saint Paul. Pour finir, c’est notre groupe, celui de Yasmine et moi, qui avons rédigé la présentation et l’organisation générale du WebDocument (WD). Nous avons avec nous une terminale (L), Joanna, qui passe dans chaque groupe relire nos travaux et nous aider a nous améliorer avant de tout mettre en ligne. Les élèves du WD aménageront numériquement les travaux de chaque élève dans le cadres du débat citoyen.

IMG_3186 (1)

Hilel, 1ère L

Présentation des classes

Cette année, pour les débats citoyens, deux sections aux univers opposés devront apprendre à travailler ensemble : les Littéraires et les Scientifiques.

Elles auront donc tout intérêt à apprendre l’une de l’autre. Cependant , afin de parvenir à cette union intellectuelle, ils devront faire abstraction des préjugés qui les divisent.

1ère et Terminales L :

La classe de 1e L compte 23 élèves, Madame Gaillard est leur professeur de français ainsi que leur professeur principale.

Cette classe se sent concernée par le projet « débats citoyens » car, elle y trouve matière à réflexion : les débats citoyens représente l’occasion de développer leur esprit critique et de pouvoir y trouver une certaine connexion avec le programme de français.

classe L

1ère S :

Les S3 comptent 27 élèves sous la responsabilité de Madame Damany, professeur de SVT.

Ces élèves habitués à une logique scientifique basée sur des faits concrets ( maths, sciences) devront adapter leurs formules et leurs connaissances pratiques afin de résoudre les problèmes de la société. Ils devront utiliser la parole pour partager leurs démarches scientifiques.

image1

 L’art :

L’Art plastique rassemble 16 élèves de première et terminale. Cette année, un nouveau défi se dresse face à eux : «La censure Auto-censure » , telle est la problématique sur laquelle ils devront travailler afin de produire une œuvre pour les débats citoyens.

Cette problématique sera pour les élèves d’Art , l’occasion d’approfondir leurs compétences en photographie , peinture ou même en dessin selon leurs choix; ils auront l’occasion d’explorer de nouveaux horizons dans le vaste monde que constitue l’Art.

 Rayan Ouhabi 1L et Théo Mahintach