Mise en place du débat – 6/11 au 27/11

Plusieurs élèves (classes et options confondues) se sont réunis certains lundis matins dès huit heures pendant une heure afin de structurer et d’organiser un blog ainsi que les différents articles abordant des sujets divers et variés.

Les élèves sont répartis en groupe de deux ou trois, chaque groupe ayant une tâche à effectuer. Lou-Anne et Rayan se sont occupés de présenter les classes et l’option art. Julien et Martin ont rédigé une synthèse sur la conférence à laquelle quatre élèves d’un autre groupe ont assisté. Théo, Grégoire et Florian ont mit en place l’introduction pour le site de Saint Paul. Pour finir, c’est notre groupe, celui de Yasmine et moi, qui avons rédigé la présentation et l’organisation générale du WebDocument (WD). Nous avons avec nous une terminale (L), Joanna, qui passe dans chaque groupe relire nos travaux et nous aider a nous améliorer avant de tout mettre en ligne. Les élèves du WD aménageront numériquement les travaux de chaque élève dans le cadres du débat citoyen.

IMG_3186 (1)

Hilel, 1ère L

Publicités

Présentation des classes

Cette année, pour les débats citoyens, deux sections aux univers opposés devront apprendre à travailler ensemble : les Littéraires et les Scientifiques.

Elles auront donc tout intérêt à apprendre l’une de l’autre. Cependant , afin de parvenir à cette union intellectuelle, ils devront faire abstraction des préjugés qui les divisent.

1ère et Terminales L :

La classe de 1e L compte 23 élèves, Madame Gaillard est leur professeur de français ainsi que leur professeur principale.

Cette classe se sent concernée par le projet « débats citoyens » car, elle y trouve matière à réflexion : meneurs du projet, les débats citoyens représente l’occasion de développer leur esprit critique et de pouvoir y trouver une certaine connexion avec le programme de français.

classe L

1ère S :

Les S3 comptent 27 élèves sous la responsabilité de Madame Damany, professeur de SVT.

Ces élèves habitués à une logique scientifique basée sur des faits concrets ( maths, sciences) devront comprendre que les problèmes de la société ne se résolvent pas grâce à une équation mais par la parole.

image1

 L’art :

L’Art plastique rassemble 16 élèves de première et terminal.Cette année un nouveau défis se dresse face à eux . «La censure Auto-censure » , t’elle est la problématique sur laquelle ils devront travailler afin de produire une œuvre pour les débat citoyens.

Cette problématique sera pour les élèves d’Art , l’occasion d’approfondir leurs compétences en photographie , peinture ou même en dessin selon leurs choix , ils auront l’occasion d’explorer de nouveaux horizons dans le vaste monde que constitue l’Art.

 Rayan Ouhabi 1L